Ahh les noms de villages alsaciens… vous les avez peut-être déjà vu circuler. Entre Breuschwickersheim, Pfulgriesheim, Reinhardsmunster et Irmstett, ils paraissent tous aussi saugrenus les uns que les autres. C’est pourquoi beaucoup de personnes semblent s’entendre sur une chose : ils seraient imprononçables ! Pourtant, en Alsace, on vous affirmera le contraire. Alors quittons les préjugés pour découvrir enfin ce que cachent ces noms de villages. 🔍

En Alsace comme partout ailleurs, il faut remonter à la racine des mots pour les comprendre

Alors pour mieux saisir le sens des noms de communes alsaciennes, passons en revue les différents suffixes et préfixes qui les composent. La plupart d’entre-eux sont récurrents. Si vous les connaissez, vous aurez déjà moins de difficultés à déchiffrer les noms de villages !

La plupart des noms de villages en Alsace sont d’origine germanique. Il faut pour cela se référer à l’histoire et remonter au temps de la création des communes en France à savoir la période mérovingienne ! À cette époque, le territoire de la Gaule est scindé entre les Francs, les Wisigoths et d’autres envahisseurs barbares comme les Alamans. Ceci explique les consonances germaniques dans les noms de villages du nord-est selon les linguistes.

La clef pour comprendre les noms de villages alsaciens et pour arriver à les prononcer, c’est donc de les décomposer !

Pour aller plus loin : focus sur certains noms de villages

Hochfelden :

On commence avec ce village, composé du suffixe -felden (les champs) et de l’adjectif -hoch qui veut dire grand. Hochfelden, c’est donc les champs élevés.

Oberlauterbach :

Ce nom est composé de -ober (en haut), mais aussi du suffixe -bach (le ruisseau) et de -lauter qui correspond au nom du cours d’eau qui passe dans ce village, la Lauter.

Oberhausbergen :

Dans la même veine, on retrouve ici le préfixe -ober (en haut). En outre, Oberhausbergen est composé des termes -haus et -bergen (les montagnes). Faites bien attention, en allemand, Haus signifie maison, mais ici il n’en est rien ! Il s’agit en réalité d’une déformation du prénom Hugues. Le nom de ce village signifie donc littéralement : en haut du mont de Hugues ! Oui, l’histoire des noms nous réserve toujours des surprises… C’est à en perdre son latin !

Mulhouse :

Pour cette ville, le nom est construit à partir du mot moulin (die Mühle) et de maisons (die Häuser, francisé en house), ce qui donne : les maisons du moulin.

Altkirch :

Cela signifie la vieille église avec -kirch, l’église et -alt, l’adjectif allemand qui correspond à vieux.

Illkirch :

Ce nom qui ressemble au précédent commence par contre par -Ill. Il s’agit là du cours d’eau qui passe dans la ville ! Illkirch se traduit donc par l’église de l’Ill.

Kaysersberg :

Construit à partir de -berg, la montagne, et de -Kayser, l’empereur, ce nom désigne la montagne de l’empereur.

Koenigshoffen :

Ici, on est face à -Koenig qui désigne le roi et le suffixe -hoffen (la cour) : il s’agit de la cour du roi.

Pouvez-vous alors deviner ce qu’il en est du fameux château du Haut-Koenigsbourg ?

Ça signifie le haut-château du roi (avec bourg, le château fortifié, comme on l’a déjà vu plus tôt) !

Et pour Strasbourg ?

Il s’agit du château sur la route ! En effet, ce nom de ville est composé des termes allemands Straße (la rue) et Burg (le château fortifié). C’est parce que la ville est à la croisée des chemins.

Et mon préféré… Katzenthal, soit la vallée aux chats !

Des noms de villages insolites qui battent des records

Le suffixe le plus présent en Alsace ? Il s’agit bien du suffixe -heim. Il est omniprésent dans les noms de villes, si bien qu’une très grande partie des villages en sont composés : Soufflenheim, Vendenheim, Bischheim, Schiltigheim, Molsheim, Ebersheim, Ungersheim, Wintzenheim, Eguisheim, Herrlisheim, … la liste est longue !

Les noms de villes composés du plus grand nombre de caractères (sans trait d’union), à savoir 20 au total, sont Mittelschaeffolsheim et Niederschaeffolsheim !

Le nom avec le plus de f, c’est Pfaffenhoffen : il comptabilise 5 f. Pas si évident à prononcer !

Pour finir…

Vous comprenez donc que les mots de villages sont composés de termes basiques comme foyer, maison, champ, cour, vallée, montagne, … Ils décrivent simplement les villages selon leurs caractéristiques.

Si les noms de villages alsaciens restent compliqués à prononcer, au moins vous savez à présent d’où ils viennent et saisissez mieux leur sens !

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.