Au fil de Strasbourg

Lieux, recettes traditionnelles, culture régionale… Strasbourg n'aura plus de secrets pour vous !

En Alsace, Pâques rime avec gourmandise ! Avec Noël, c’est une fête qui a gardé une grande place au sein des foyers. À côté des lapins et des œufs en chocolat, il y a bien d’autres façons de se faire plaisir quand on est Alsacien, à commencer avec les traditionnels Lammele. Le Lammele, c’est quoi au juste ? Il s’agit d’un biscuit de type génoise qui est cuit dans un moule en forme d’agneau le plus souvent (même s’il existe d’autres formes de moules comme des lapins).

Aux origines de ce biscuit…

Le Lammele est une tradition alsacienne qui tire ses origines du christianisme. Signifiant « petit agneau pascal », ce biscuit représentait à l’origine le Christ. Sa confection daterait du XVIe siècle. Il permettait aux foyers d’écouler leurs œufs accumulés lors de la période de carême qui précède Pâques. En effet, à une certaine époque, le Carême était très respecté par les croyants qui ne consommaient alors pas d’œufs pendant cette période de jeûne. Le Lammele était alors partagé en famille au petit déjeuner du dimanche de Pâques.

Aujourd’hui, les familles alsaciennes continuent de partager un Lammele à la période de Pâques. Ce biscuit constitue un incontournable lors de cette fête et on le voit embellir les vitrines des boulangeries d’Alsace aussi à cette période.

Depuis toujours, les Lammele sont cuits dans des moules en terre cuite (qui proviennent traditionnellement des potiers d’Alsace). Ils sont composés de deux formes que l’on assemble à l’aide d’une ou deux pinces. Il faut les assembler très soigneusement afin que la pâte ne coule pas au travers ! Pour éviter un accident de la sorte, il est recommandé d’appliquer un mélange d’eau + farine sur la jointure 🙂

Plus récemment, on utilise aussi des moules au revêtement anti-adhérent, à la place des moules en terre cuite.

La recette (pour 2 agneaux !)

Ingrédients :

  • 4 œufs
  • 2 verres de sucre
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 2 verres de farine
  • 1 verre 1/2 de fécule de maïs
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 verre d’huile
  • 1 paquet de levure chimique
  • du sucre glace

* 1 verre = environ 20 cl

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C
  2. Séparer les blancs des jaunes d’œufs
  3. Battre les jaunes d’œufs avec le sucre et le sucre vanillé
  4. Ajouter au mélange le vin, l’huile, la farine, la fécule de maïs et la levure
  5. Incorporer délicatement les blancs d’œufs montés en neige
  6. Beurrer et fariner le moule consciencieusement (bien s’appliquer au niveau des oreilles et de la tête)
  7. Remplir le moule jusqu’au 2/3 environ (attention car la pâte a tendance a beaucoup monter lors de la cuisson)
  8. Laisser cuire 40 minutes à 180°C

La touche finale :

Saupoudrer l’agneau de sucre glace. En boulangerie, vous les trouverez souvent décorés d’un petit drapeau et d’un ruban rouge ou aux couleurs printanières (rose, vert, bleu, jaune, etc) à leur cou.

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *