Dimanche 30 Janvier, Joe Cullen avait rendez-vous avec l’histoire. Après avoir perdu sa mère en Octobre, le mancunien de 32 ans remportait son premier titre majeur télévisé face à Dave Chisnall dans un match très disputé (11 manches à 9) : « J’ai perdu ma mère en octobre et c’est absolument déchirant », a-t-il déclaré. « C’était pour ma mère. »

Dans la suite de ses nombreux titres non télévisés sur le circuit professionnel, Joe Cullen était à la recherche de ce premier graal que tout joueur de fléchettes rêve d’atteindre quand ils atteignent le niveau professionnel et la précieuse carte qui les garanties de le rester au moins deux ans. Parce que gagner à la télévision ou non peut sembler anodin pour toute personnes qui ne s’intéresse pas aux darts. Plus d’argents en jeux, matchs retransmis à l’international, de grandes enceintes et des foules passionnées, la pression est tout autre dans ce genre de compétition et la victoire finale n’en ait que plus savoureuse.

UN PARCOURS SEMÉ D’EMBUCHES

Cette exquise saveur, Joe Cullen en a fait l’expérience ce dimanche à Milton Keynes, dans le Buckinghamshire en Angleterre, en se hissant jusqu’à la victoire finale après un parcours qui s’annonçait très délicat. Sur sa route il a d’abord dû s’employer en quart de finale face à Michael Van Gerwen (3 fois champion du monde), qui sortait d’une déception après avoir dû quitter les championnats du monde suite à un test positif au covid. Une victoire 10-7 le propulsa en demi-finale face au « Special One » Jose de Sousa qui lui donna également du fil à retordre mais sans pouvoir briser la dynamique de « The Rock Star » qui finira par se qualifier pour la finale (11-8).

« J’ai rêvé de ce moment depuis longtemps » Joe Cullen

En finale, Joe Cullen a réalisé un incroyable « come back » pour s’imposer. Alors qu’il était mené 5-2 par Dave Chisnall, il finira par s’imposer 11-9 dans la manche décisive. Une grande force de caractère qui vient récompenser le trentenaire qui était très ému après sa victoire et qui dédia sa victoire à sa défunte mère : « J’ai rêvé de ce moment depuis longtemps« , a déclaré Cullen. C’est doux-amer. J’aurais aimé que ma mère soit là pour me voir le faire, mais la vie n’est pas toujours juste. Ma mère me manque énormément, alors c’est définitivement pour elle. J’ai perdu ma mère en octobre et c’est absolument déchirant. C’était pour ma mère. « C’était spécial d’avoir mon père ici. Perdre un parent est toujours difficile, alors avoir mon père à mes côtés pour me soutenir est génial. »

mère me manque énormément, alors c’est définitivement pour elle. J’ai perdu ma mère en octobre et c’est absolument déchirant. C’était pour ma mère. C’était spécial d’avoir mon père ici. Perdre un parent est toujours difficile, alors avoir mon père à mes côtés pour me soutenir c’est génial.« 

Grace à cette Victoire, Joe Cullen se donne également le droit de participer à la prestigieuse « Premiere League Of Darts » qui se déroulera du 3 février au 26 mai.

Baptiste Fauthoux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.