Né le 25 avril 1989 à Boxtel, une commune néerlandaise situé en province du Brabant-Septentrional, Michael Van Gerwen est une star incontournable et est déjà une légende de la discipline à seulement 32 ans. Retour sur le parcours de celui que l’on surnomme désormais Mighty Mike ou encore MVG.

Michael Van Gerwen ne naît pas les fléchettes à la main, mais comme tout jeune hollandais de son âge, il s’essaye au football et rêve un jour de jouer pour son club de cœur : le PSV Eindoven. Ancien défenseur, il arrêta très vite sa carrière car il déclara n’être « vraiment pas bon », et qu’il  « pouvait passer 24h avec un ballon aux pieds sans qu’il ne progresse ne serait-ce qu’un peu ».

C’est à l’âge de 13 que MVG raccroche ses crampons pour se consacrer aux fléchettes. Le jeune Michael Van Gerwen accroche directement avec ce sport qu’il pratique principalement avec ses amis. Très vite dans la même année, il se rend compte de son talent et participe à beaucoup de tournoi qu’il remporte et arrive même en finale du Primus Master à seulement 14 ans. En 2005, il expose son talent dans les tournois de jeunes. Il remporte successivement, l’Open d’Allemagne, la Gold Cup d’Allemagne, l’Open d’Irlande du Nord, l’Open de Suède et le championnat jeune des Pays-Bas. Afin d’assurer ses déplacements, MVG doit travailler comme carreleur et travaille même pour Dennis Bergkamp lors de ses interventions.

Son premier fait d’armes dans le monde professionnel fait date. En 2006 à seulement 17 ans, il remporte les World Master de la ligue BDO (la deuxième structure la plus importante derrière la PDC). En 2007, il devient le plus jeune joueur de l’histoire à réaliser un nine-dart finish télévisé (17 ans). Il faudra attendre 2012 pour qu’il remporte son premier titre majeur en PDC avec le World Grand Prix, ce qui le propulse 4ème mondial début 2013.

À ce moment, Michael Van Gerwen a bien grandi. Il se fait surnommer « Mighty Mike » et compte un grand nombre de supporters. Lors de son entrée, il est accompagné par la célèbre musique « Seven Nation Army » du groupe américain originaire de Détroit The White Stripes, repris en cœur par ses supporters qui superposent à la mélodie principale des « Oooooh Michael Van Gerwen ». MVG jouit d’une notoriété de plus en plus grande.

2014 marque le plus grand tournant de sa carrière, le hollandais remporte le championnat du monde des fléchettes à l’âge de 24 ans, ce qui fait de lui le plus jeune de champion de l’histoire de la compétition. Il s’empare de la première fois de la première place mondiale et le restera jusqu’en 2021. C’est entre 2015 et 2016 que MVG devient littéralement injouable. Sur cette courte période le hollandais remporte 18 titres et devient même le joueur ayant la plus haute moyenne réalisée sur un match télévisé avec une moyenne de 123,40 points de moyenne lors d’un match de Premier League contre Micheal Smith. Actuel leader de la Premier League Darts, et donc candidats à un 6ème titre de Premier League, Michael Van Gerwen compte déjà le 2ème palmarès le plus prolifique de l’histoire derrière Phil Taylor. 3 championnats du monde, 5 Premier League, 2 Wolrd Matchplay, 1 UK Open et de nombreux autres titres qui prendrait bien plus qu’un simple portait pour être évoqué…

3 thoughts on “Michael Van Gerwen, « Mighty Mike »  ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.