Ile d’Yeu #4 – Légendes de l’île et explications des noms de plages

Pour cet article, je tenais à remercier les habitants de l’île qui m’ont apporté leurs connaissances sur leur belle île, mais aussi le service patrimoine de la Mairie qui m’a apporté beaucoup d’informations. Je ne dis pas que j’ai la réelle explication concernant les termes, mais j’espère que cela pourra t’apporter quelques éléments de réponse 🙂 En–tout-cas pour moi, cela a répondu à beaucoup de questions que je me suis posée pendant ma saison dernière et j’ai trouvé cela vraiment intéressant. 

Les Fradets de Yeu :

 

L’île d’Yeu regorge de trésors, mais saviez-vous qu’elle était également une terre de légendes ? En effet, de nombreuses légendes y sont racontées. 

Parmi-elles, celle des farfadets, plus communément appelés sur l’île des Fradets ou Fras. Il y existe une zone des Landes appelée « les petits Fradets ». Selon la légende, ce lieu est l’endroit où se réunissent tous les farfadets de l’île à la pleine lune autour de mystérieuses pierres et débattent  alors ensemble de comment récompenser et aider les habitants. Ensuite, ils font la fête jusqu’au lever du jour.

De nombreuses légendes fondent l’histoire de cette île et il serait intéressant de réaliser une visite guidée pour en apprendre un peu plus sur ce lieu chargé d’histoire.

Outre ses paysages splendides tout droit sortis d’une carte postale, l’île d’Yeu est aussi réputée pour donner des noms disons… assez surprenants à ses plages et rues. N’ayant pas eu la chance de pouvoir lire le livre de Maurice Esseul, qui donne des informations précieuses sur cela, j’ai demandé de l’aide aux Islais pour pouvoir rédiger cet article.

La plage de La Pipe

Ce nom peut porter à sourire, et c’est compréhensible. Mais ici, je vais t’expliquer la vraie raison de cette appellation.

En réalité , elle tire son nom du bâtiment occupé aujourd’hui par l’école de voile, qui, auparavant, était un village de vacances dont les pensionnaires étaient spécialisés dans la fabrication de pipes. 

Située à 2Km de Port-Joinville, elle est facilement accessible et on peut y pratiquer de la voile.

La plage de La Raie Profonde

Tu vas me dire que je le fait exprès…mais promis c’est son véritable nom ahah. Accolée à la Pointe de Porteau et bordée par le début de la Pinède des sapins. Elle tient son nom tout simplement par la profondeur de ses fonds. Rien à voir donc ;). Egalement, Raie est un dérivé du mot « Ria », qui signifie une plage située entre deux plateaux rocheux. Cette plage part rapidement en profondeur. 

Elle se situe à environ 3,5 Km de Port-Joinville et y va surtout pour pique-niquer à l’ombre des pins.

La plage des Vieilles

Il est possible que ce nom soit un clin d’oeil au poisson du même nom. Mais cela pourrait aussi venir du fait qu’en vieux Français, cela indiquait sur l’île d’Yeu comme à Noirmoutier, des endroits anciennement habités, on peut donc en déduire que le nom de la plage vient de là.

La plage des Soux

Autrefois, celle-ci s’appelait l’anse des Sots ou des Sauts. Mais il est difficile de trouver les origines de cette appellation. On peut penser que le nom actuel de celle-ci provient d’une déformation de patois. 

La plage des Ovaires

Cette appellation à une histoire plutôt intéressante. En effet, au XVIIème siècle, la femme qui était le seigneur de l’île, de son nom : Jeanne Pélagie de Rieux, a entrepris la construction de redoutes côtières sur la côte sableuse. Au total, on compte 11 redoutes entre Port Joinville et la Pointe des Corbeaux. Celle située à l’endroit dont je te parle s’appelait donc « la redoute des yeux ouverts », et avec le temps, celle-ci a disparu et le nom c’est transformé peu à peu en terme des « ovaires ». 

Terre de légendes, noms surprenants, et paysages paradisiaques, cette destination n’a rien à envier aux plus grandes. Pour ma part, elle reste ma plus belle découverte et j’y ai un attachement tout particulier. 

You Might Also Like

One Comment

  1. J. BRUNET

    De jolies photos pour cette terre de légendes, ce qui donne envie d’y aller.

Leave a Reply