Amour brûlé

Mon amour, mon amant, le feu au cœur, les lèvres envolées,
La poussière ardente de nos douces nuits étoilées,
Nos corps calcinés virevoltent dans le lointain firmament
Le désert de nos chairs oubliées envahit le présent.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *